Patrice RAGANELLI
NATUROPATHE A NANCY & FORMATEUR A ESSENCIEL O NATUREL
Indisponible aujourd'hui
59 rue Julie Daubié, 54000 Nancy
 
06 58 83 86 41
 

Des vacances reposantes pour tout le monde !

Conseils
les vacances d'ete en naturopthie à nancy

Que vous partiez en train, en avion ou en voiture vers votre lieu de vacances, les moments de préparatifs et de transport sont souvent stressants. Autant pour celui qui conduit que pour celui qui gère toute la tribu.

De la même manière, vous pouvez sans vous en rendre compte accumuler de la fatigue en vacances... Oui, oui, c'est possible... Rythmes de sommeil chaotiques, alimentation difficile à digérer, abus d'alcool (dangereux pour la santé), rythmes de visites effrénés, décalage horaire...

Afin d'éviter de dire à sa moitié : "Chéri(e), je me sens plus fatigué(e) après nos vacances qu'avant !", voici quelques réflexes à mettre en place peu importe la situation !

Que vous partiez en train, en avion ou en voiture vers votre lieu de vacances, les moments de préparatifs et de transport sont souvent stressants. Autant pour celui qui conduit que pour celui qui gère toute la tribu.

De la même manière, vous pouvez sans vous en rendre compte accumuler de la fatigue en vacances... Oui, oui, c'est possible... Rythmes de sommeil chaotiques, alimentation difficile à digérer, abus d'alcool (dangereux pour la santé), rythmes de visites effrénés, décalage horaire...

Afin d'éviter de dire à sa moitié : "Chéri(e), je me sens plus fatigué(e) après nos vacances qu'avant !", voici quelques réflexes à mettre en place peu importe la situation !

Pendant les préparatifs :

Dans le meilleur des mondes, il suffirait de claquer des doigts pour que maillots de bain, serviettes, crème solaire, affaires de rechange & Co se chargent directement en rang d'oignon dans la valise. Mais aussi, soyons fous, dans la voiture selon les règles connues de tous (mais pas maîtrisées) du célèbre jeu de briques à imbriquer... Dont nous tairons le nom pour éviter les scènes de ménage !

Sauf si vous partez en plein milieu de la brousse sans aucun magasin autour de votre campement, dites vous que si vous oubliez quelque chose, ce n'est pas grave ! Les seules choses à ne pas oublier sont vos papiers, vos réservations et vos billets de transport (et de quoi payer bien sûr...).

Néanmoins, pour éviter les paniques de dernières minutes, sont disponibles sur internet des "to do lists" spéciales vacances ou vous pouvez créer la votre en avance. Cela vous évitera la fatigue extrême de la charge mentale pré-vacances. Pensez également à déléguer clairement certaines parties des préparatifs, sans chercher à devenir un contrôleur des travaux finis.

Il est ainsi indispensable de dormir suffisamment la veille du départ et de ne pas manger de repas trop copieux.

Sur la route des vacances :

Vous avez choisi la voiture, vous êtes parti ce matin très tôt... Et vous sentez des picotement dans les yeux, des paupières lourdes, des difficulté de concentration, des douleurs et des raideurs de la nuque et des épaules... STOOOOOOOP !

Ce sont les signes qu'il faut impérativement s'arrêter. Faites une pause pour supprimer tous ces effets de la fatigue, avant qu'être totalement engourdi et qu'un bâillement un peu long vous fasse faire des zigzags...

De nombreux automobilistes sous-estiment les risques de fatigue et de somnolence au volant, pourtant les dangers sont bien réels. Alors qu'une simple pause de quelques minutes sur une aire d'autoroute ou en rase-campagne permet de retrouver de l'énergie. Cette pause peut être idéalement assortie :

  • d'une petite sieste rapide au calme ;
  • d'une collation légère (ni trop grasse ni trop sucrée pour éviter la fatigue digestive et les pics de glycémie) ;
  • de grandes respirations et d'étirements...
  • d'un bon rafraichissement et de préférence de l'eau ;

Si vous avez dépassé vos limites, la fatigue vous rappellera que vous n’êtes pas doté de superpouvoirs. N'oubliez pas que la somnolence au volant est la première cause de mortalité sur l'autoroute. L'idéal est une pause de 15/20 minutes toutes les deux heures.

La pollution des bouchons

Au sens propre comme au sens figuré, les bouchons sur la route sont vraiment les pires moments pour le corps lors des vacances. Chacun reste immobile, souvent dans la chaleur, la tension monte dans l'habitacle et parfois entre les automobilistes...

Profitez de ces moments pour passer le relai à celui qui a moins conduit et mettez de la bonne musique. Restez tout de même vigilants en cas de redémarrage. Se dandiner permet d'éviter l'engourdissement, la perte de motivation mais aussi l'énervement et l'anxiété.

Lorsqu’on passe plusieurs heures sur des routes bouchonnées, les effets de la pollution de l'air se font ressentir (toux, allergies...). Ainsi il est intéressant de faire vérifier le filtre de sa climatisation avant de partir pour être sûr qu'il filtrera les particules fines. Ne laissez pas uniquement cette climatisation en circuit fermé car cela ne permet pas de faire sortir le dioxyde de carbone de votre voiture : sinon c'est le mal de tête assuré ! Mais également la somnolence par manque d'oxygène et des nausées.

Ne pas oubliez de bien s'hydrater. Car lorsque la sensation de soif se fait ressentir, vous aurez plus de mal à vous concentrer et à rester calme : le cerveau est très sensible aux pertes hydriques.

Un bol de sommeil dans votre assiette

Vous êtes enfin arrivés ! Votre premier objectif est bien sûr de prendre possession des lieux et de débarquer vos affaires.

Peu importe votre moyen de transport, l'étape suivante sera de se réhydrater correctement avec de l'eau (avec de l'eau en bouteille pour éviter la Turista, dans d'autres pays) et de consommer un encas reminéralisant comme un kiwi, une agrume...

Pour récupérer de votre voyage, privilégiez le soir un repas qui vous procurera une énergie linéaire :

  • en entrée : une crudité riche en eau comme le concombre ou le radis
  • en plat : une bonne dose de protéine (poisson ou végétale) et des légumes. Evitez les féculents qui vont faire travailler fortement vos organes pendant la nuit.
  • en dessert : faites vous plaisir avec du chocolat noir, il vous apportera de l'énergie pour finir la soirée, sans vous empêcher de dormir.

Rando ou dodo ?

Les vacances sont certes faites pour découvrir de nouvelles choses mais aussi pour se reposer.

Ce conseil paraît un peu basique, mais il est souvent négligé. Les personnes oublient souvent d’accorder suffisamment d’importance au sommeil et aux temps de repos au cours de la journée.

C’est donc le moment de s’offrir des bonnes nuits, des siestes, et des pauses pour rêvasser, afin de remplir les réserves d’énergie pour rentrer à la maison reposé et plein d'énergie pour concrétiser ses projets.

Si vous avez surchargé votre planning de vacances, c'est que vous avez l'habitude de rentabiliser votre temps. Un peu comme au travail... Ce comportement ne laisse pas forcément de place à l'écoute de son corps et des signes de fatigue. Faites une vraie coupure dans vos habitudes grâce aux vacances. Et profitez de chaque instant !

Soleil et sommeil :

Sieste à la plage + coups de soleil = cocktail atomique, tout le monde le sait !

Mais ce que vous ignorez, c'est que le fait de dormir en plein soleil ne repose pas vraiment le corps puisqu'il doit lutter contre la luminosité élevé. Ainsi les yeux sont aussi à protéger pour éviter une très grosse fatigue en se réveillant d'une sieste.

La lumière passe au travers des paupières et active de nombreuses zones du cerveau qui ne sont pas celles du sommeil. Le cerveau ne se met pas "mode" récupération comme lors d'une véritable sieste. De plus, la température du corps ne baisse pas, ce qui déshydrate le corps très vite...

Pour vos yeux, privilégiez une sieste à l'ombre ou dans votre chambre (au frais si possible).

Si vous commencez à être oppressé par le soleil, optez pour le port de lunette de soleil plus forte et restez à l'ombre quelques temps. Vous pouvez également faire quelques exercices oculaires pour défatiguer vos yeux (une à deux fois par jour) :

  • 5 min : posez un gant de toilette mouillé et chaud sur vos yeux fermés
  • 20 secondes maximum : clignez des yeux rapidement pour les humidifier (ou regardez un extrait d'une comédie romantique)
  • 20 secondes maximum : faites des 8 avec vos yeux pour mobiliser le nerf optique
  • Tentez de loucher doucement en rapprochant votre doigt de vos yeux, cet exercice ne doit pas faire mal.

Si vraiment vous n'arrivez pas à dépasser votre fatigue accumulée pendant l'année après quelques jours de vacances : vous pouvez utiliser de l'argousier. Cette plante aide à lutter contre la fatigue car elle regorge de nutriments (vitamines A, E et C, antioxydant, carotène, fer...) et est un bon stimulant naturel. Elle existe en jus, en tisane, en bourgeons ou en complément alimentaire.

Bonnes vacances !


Articles similaires

Recevez chaque mois 2 conseils sur le Bien-être Naturel

Inscrivez-vous à la rubrique "2 conseils naturels par mois " pour recevoir régulièrement mes conseils pratiques et mes retours d’expériences.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Mentions légales