Patrice RAGANELLI
NATUROPATHE A NANCY & FORMATEUR A ESSENCIEL O NATUREL
Indisponible aujourd'hui
59 rue Julie Daubié, 54000 Nancy
 
06 58 83 86 41
 

Traiter naturellement les allergies saisonnières

Techniques Naturelles
Patrice Raganelli - Naturopathe à Nancy

Les allergies affecteraient près de 3 français sur 10 ! Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), elles seraient la 4ème principale maladie planétaire.

La majorité du temps, elles sont saisonnières. En effet, elles se révèlent au cours du printemps et de l’été, lors de l’apparition d’allergènes d’extérieurs comment les pollens des arbres, les graminées ou encore les herbacées.

Allergies saisonnières : quèsaco ?

Les allergies saisonnières, également appelées rhinites allergiques, pollinoses ou encore rhumes des fois, sont causées par une hypersensibilité à des allergènes extérieurs. Notre corps répond de manière trop importante à ces substances extérieures, ce qui cause les réactions allergiques.

 

Les causes fondamentales des allergies sont encore assez méconnues : n’importe qui peut développer des allergies saisonnières à un moment de sa vie. Mais il est désormais prouvé que les facteurs génétiques jouent un large rôle. Si l’un des parents est atopique, le risque d’atopie pour l’enfant passe de 5-15% à 20-40%. Si les deux parents sont atopiques, le risque d’atopie explose pour l’enfant, atteignant 60-80% !

Il est également possible d’être dérangé par des allergies saisonnières pendant une certaine période de sa vie, et qu’elles s’arrêtent d’une année à l’autre.

 

La majorité des symptômes sont d’origine respiratoire, mais il y en a d’autres :

  • Écoulement nasal & congestion nasale
  • Éternuements répétés
  • Toux
  • Larmoiement, yeux qui piquent
  • Maux de tête
  • Démangeaisons dans le nez, la gorge et maux de gorge
  • Trouble du sommeil et fatigue lorsque les symptômes sont persistants

Alors, comment gérer les crises ?

Utilisez des plantes agissant comme des antihistaminiques

Le plantain, le romarin ou encore l’oignon (contenant de la quercétine) sont des plantes agissant comme des antihistaminiques. Vous pourrez vous les procurer facilement en gélule. Grâce à leurs vertus anti-inflammatoires, elles amélioreront l’ensemble de vos symptômes, notamment les rougeurs et les démangeaisons au niveau du nez et des yeux.

Pensez aux probiotiques

Des déséquilibres du microbiote intestinal, appelés aussi « dysbioses », sont mis en cause dans les dysfonctionnements associés aux allergies. Cette relation forte entre microbiote intestinal et allergie suggère que la prise de probiotiques peut contribuer à prévenir les allergies. En effet, l’équilibrage  de la flore intestinale par ces micro-organismes vivants peut prévenir les rhinites, diminuer la fréquence et l’intensité des symptômes et soutenir la modulation du système immunitaire.

Utilisez le pouvoir des huiles essentielles

Certaines huiles essentielles peuvent calmer vos réactions allergiques. Parmi les huiles essentielles antiallergiques et anti-inflammatoires figurent l’huile d’estragon, la katrafay, ou encore la camomille romaine.

Voici un exemple d’utilisation de l’huile essentielle de camomille romaine à prendre sur les trois mois précédents la période d’allergie : placez 1 goutte de cette huile essentielle sur un support neutre 2 à 3 fois par fois que vous glissez sous votre langue. Attention néanmoins, cela est déconseillé si vous vous trouvez dans votre premier trimestre de grossesse.

Faites le plein de vitamine C et d’oméga 3

Assurez-vous d’avoir un apport régulier et suffisant de vitamine C. Une carence en vitamine C pourrait aggraver votre dysfonctionnement immunitaire et diminuer votre capacité respiratoire. Les sources alimentaires de vitamine C sont multiples : goyave, poivron rouge et poivron vert, papaye, kiwi, orange, mangue ou encore brocoli et fraises.

Pensez également à apporter des omégas 3 dans votre assiette. La consommation régulière d’huile avec pression à froid comme le colza ou la caméline, ainsi que la consommation de poissons gras comme la sardine ont des effets protecteurs sur les pathologies allergiques ! Non seulement les omégas 3 diminuent la sensibilité aux allergènes extérieurs, mais ils ont aussi des vertus anti-inflammatoires.

Faites des oligo-éléments des alliés précieux

Connaissez-vous l’oligothérapie ? Il s’agit de la thérapie par les oligo-éléments. Ces derniers peuvent s’avérer être des alliés précieux face aux allergies saisonnières.

En effet, les oligo-éléments comme le zinc, le manganèse ou le magnésium vont réduire les réactions inflammatoires et vont agir sur votre système immunitaire.

Ces oligo-éléments sont disponibles sous forme d’ampoules buvables ou de comprimés.

La relation Allergie - Émotionnel

Pourquoi certaines personnes ont-elles le rhume des foins alors que d’autres ne déclenche rien ? Quels facteurs déterminent si nous sommes allergiques à certains pollens ou à d’autres agents tels que les poils d’animaux, certaines substances alimentaires, les métaux, les oreillers en duvet, les moisissures, ou la fumée de cigarette ?

Lorsque nous subissons un choc émotionnel imprévu, notre cerveau se trouve dans une situation de conscience intense. Sur-vigilant, notre subconscient relève tous les éléments (allergènes) qui accompagnent le sur-stress émotionnel comme les odeurs, les goûts, les sons, les objets, les gens. Il les garde en mémoire jusqu’à ce que le sur-stress soit complètement résolu. On appelle ça "des rails". Ces rails sont très significatifs parce que tant que la personne ne règle pas ce ressenti émotionnel, elle est aiguillée soudainement sur ce rail par association ou contact réel, et elle rechute. Ainsi tous les symptômes associés recommencent à nouveau. Cela devient une réaction allergique.

Ce qu’on appelle une allergie est en fait une phase de guérison à la suite d’une rechute dans le stress. Le sens biologique d’une allergie est de servir de système d’alarme qui nous sers de signal d'alarme : « Attention !! Dans une telle situation, tu as subi un choc. Alors attention ! »

Si quelqu’un est allergique à un aliment précis comme les arachides, les œufs, les fraises ou le chocolat, cet aliment a sans doute été consommé au moment du sur-stress émotionnel.

Des gestes préventifs existent !

Afin d’éviter l’apparition des désagréments liés aux allergies saisonnières, vous pouvez adopter quelques réflexes aux périodes où les allergènes d’extérieur sont les plus présents :

  • Limiter les sorties lorsque les pollens sont les plus concentrés dans l’air, soit entre 8h et 12h, mais aussi lorsqu’il y a beaucoup de vent
  • Gardez les fenêtres de votre maison fermées
  • Portez des lunettes de soleil lorsque vous sortez afin d’éviter au pollen de rentrer dans vos yeux
  • Évitez de faire sécher votre linge à l’extérieur
  • Lavez fréquemment vos draps de couchage
  • Évitez de tondre la pelouse
  • Lavez-vous régulièrement les mains

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour à la fois comprendre le phénomène des allergies saisonnières, mais aussi les prévenir et les traiter de manière naturelle et durable.

C’est à vous de jouer !

Recevez chaque mois 2 conseils sur le Bien-être Naturel

Inscrivez-vous à la rubrique "2 conseils naturels par mois " pour recevoir régulièrement mes conseils pratiques et mes retours d’expériences.


Articles similaires

Recevez chaque mois 2 conseils sur le Bien-être Naturel

Inscrivez-vous à la rubrique "2 conseils naturels par mois " pour recevoir régulièrement mes conseils pratiques et mes retours d’expériences.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Mentions légales